Nous avons vu dans Présence 4 et des articles associés « La Vaxxtermination finale » la mécanique d’effondrement de l’humanité et son génocide.

Toutes ces organisations et institutions dites démocratiques ont été totalement noyautées et corrompues pour le coup d’État mondial en quelques décennies.

Et nous avons vu que les dictateurs aux ordres du NOM étaient rapidement et facilement devenus indéboulonnables.

Comment ces démocraties ont-elles pu sombrer dans la pire dictature génocidaire de l’histoire de l’humanité en si peu de temps ?

Bien sûr, la corruption mondialiste de 100 % des institutions nationales, européennes et mondiales, est le facteur majeur pour l’assassinat des citoyens et des démocraties.

Le second facteur est évidemment la manipulation de tous les médias au service du NOM, associé à l’hallucinante incurie de la majorité des citoyens.

Le 3ieme facteur est très certainement la structure même des « démocraties ».
Lesdites institutions démocratiques n’ont aucunement empêché la dictature.
La protection politique, ou plutôt l’immunité, des chefs d’État, des politiciens en général, des magistrats, des États Major, des Services Spéciaux… ont faussement renforcé les « démocraties ».
Tous ces petits pas illégitimes ont transformé les « démocraties » en des bunkers dictatoriaux.

En conclusion, quelque 250 ans après les premières révolutions républicaines, nous pouvons dire que TOUT est à refaire. Évidement, avec un dispositif différent.

Dans Présence 4, nous avons évoqué l’état planétaire en réseau de groupes éthiques. Les institutions, les nœuds de décision du réseau, n’émergeant ou ne disparaissant, que par la volonté du réseau citoyen.

Le plus difficile étant la phase de transition vers cette nouvelle humanité…

DRD
denocla.com

Catégories : Uncategorized